Nouvelle édition 2022 du e-salon « Guyane,Terre d’Elevage » : la filière agricole/animale Guyanaise à l’heure Européenne !
Nouvelle édition 2022 du e-salon « Guyane,Terre d’Elevage » : la filière agricole/animale Guyanaise à l’heure Européenne !

Nouvelle édition 2022 du e-salon « Guyane,Terre d’Elevage » : la filière agricole/animale Guyanaise à l’heure Européenne !

Les 4 et 5 novembre 2022 s’est déroulé à la Collectivité Territoriale de Guyane, le e-salon « Guyane, terre d’Élevage ». Opération organisée par INTERVIG, durant deux jours, les acteurs des filières agricoles et animales de Guyane ont mis en valeur les produits et les métiers de l’élevage locaux.

Avec plus de 2 000 visiteurs, ce e-salon a offert la possibilité à tous les consommateurs guyanais d’échanger, avec les acteurs et institutions agricoles guyanaises, lors de conférences consacrées aux enjeux majeurs des filières de l’élevage et des viandes locales : la formation, la compétitivité et le développement des filières animales guyanaises.

Le Centre EUROPE DIRECT Antilles-Guyane a pu y tenir un stand afin de rappeler les priorités européennes 2021-27, mais surtout pour rappeler l’impact majeur de l’Union Européenne sur le développement et la durabilité de la filière agricole et animale de Guyane, notamment grâce à l’apport en financement européens.

Pour rappel : Le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) est un instrument de financement et de programmation de la politique agricole commune (PAC) et plus particulièrement du « second pilier» de la PAC, le premier pilier étant consacré aux « mesures de marché » et aides dites « de surface ». Il vise à garantir une production alimentaire viable, une gestion durable des ressources et un développement rural équilibré. Source : Europe Guyane

Pour rappel également : Erasmus+ offre une ouverture internationale pour élargir les horizons, booster l’attractivité des formations agricoles et renforcer les échanges européens vers l’agriculture de demain permettant à plus de 37300 apprenants de l’enseignement agricole de partir en mobilité. Entre 2014 et 2020, 674 établissements français d’enseignement agricole ont participé au programme Erasmus+. L’enseignement agricole est très dynamique dans le programme Erasmus+ et représente plus d’un quart des mobilités de l’enseignement et de la formation professionnelle.

Erasmus+ pour l’inclusion dans les territoires. Le financement des projets Erasmus+ des établissements de l’enseignement agricole sous tutelle du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a représenté plus de 97 millions d’euros sur la période 2014-2020, soit 8,4% du budget Erasmus + national.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *